L E S    C O R P S   F L O T T A N T S
2015-2018


Récemment,
des « corps flottants » sont apparus
dans mes yeux :
taches, points et lignes,
comme des poussières,
qui se déplacent avec mon regard.

Mon téléphone portable,
un Sony Ericsson w810i vieux de douze ans,
a des « pixels morts » sur l'objectif
qui marquent les images
de taches plus ou moins prononcées.


Ensemble,
nous réalisons ces « images pauvres »,
paysages fantasmés,
autoportraits en voyageur,
minuscules éclats de temps,
comme autant de notes
prises à la volée
sur notre vieillissement mutuel.