LES  CORPS FLOTTANTS


Recently, “floaters” have appeared in my eyes:
spots, dots and lines, like dust moving with my gaze.
My mobile phone, a twelve-year-old Sony Ericsson w810i,
has “dead pixels” on the lens that mark the images
with more or less pronounced spots.
Together, we make these lo-fi images, fantasized landscapes,
self-portraits as a traveller, tiny flashes of time,
like so many notes, taken on the fly, on our mutual ageing.

Récemment, des “corps flottants” sont apparus dans mes yeux :
taches, points et lignes, comme des poussières qui se déplacent avec mon regard.
Mon téléphone portable, un Sony Ericsson w810i, vieux de douze ans,
a des “pixels morts” sur l’objectif qui marquent les images
de taches plus ou moins prononcées.
Ensemble, nous réalisons ces images pauvres, paysages fantasmés,
autoportraits en voyageur, minuscules éclats de temps,
comme autant de notes prises à la volée sur notre vieillisement mutuel.

Digital photographs
Photographies numériques

Mobile phone
Téléphone portable

2015-2018