2016, Suisse, téléphone portable, 13 min



À la fin de sa vie,
avant de se coucher une dernière fois dans la neige,
Robert Walser, écrivain suisse
à la marge du milieu littéraire,
compila au crayon sur des cartons récupérés
ce qu'on a appelé ses microgrammes :
de courts textes rédigés de façon microscopique
dans une langue qu'on crut longtemps indéchiffrable.

Ce film, réalisé au téléphone portable,
est un biopic expérimental de Walser,
un hommage aux microgrammes,
une ode au cinéma pauvre
et à la minuscule poésie des choses.

At the end of his life,
before lying down a last time in the snow,
Robert Walser, Swiss writer
at the margins of academic litterature,
compiled on various found carboards
what has been called his microgrammes :
shorts texts written in a microscopic way
in a langage we long time thought was indecipherable.

This film, shot with an old mobile phone,
is an experimental biopic of Walser,
a tribute to microgrammes,
an ode to poor cinema
and the minuscule poetry of things.





Poème des loups projeté dans le bois de Catach, 
Landes, décembre 2018.




Critiques choisies

« Mémoire rêche »,  par Hugues Perrot,  in Les Cahiers du cinéma n°740,  janvier 2018
« Paysage crépitant... » ,  par Calypso Debrot,  in Catalogue Traverse Vidéo,  2018
« L’existence monte et descend comme une ligne de collines » ,  par M.M.,  2017